La Lune Blanche

Cartomancie,voyance amateur, spiritualité, numérologie, yi king
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LA MEDITATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
satiliana
Ame de Lune


Féminin
Nombre de messages : 1171
Age : 32
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: LA MEDITATION   Lun 14 Mai - 22:37

Like a Star @ heaven INTRODUCTION

Apparement, l'homme a toujours su méditer, seulement cette pratique s'est un peu perdue au fil des siècles et c'est en Orient que la méditation est restée la plus encrée. Les occidentaux méditent tout de meme de plus en plus mais pas tout à fait de la meme manière.
Il existe 21 façon de méditer mais nous ne les traiterons pas toutes ici. Personnellement, je n'en pratique qu'une seule et il y a déjà de quoi faire. Mieux vaut peut etre éviter de s'embrouiller avec diverses méthodes en même temps.

Le but principal de la méditation est de cultiver les états d'esprits favorables à la paix et au bien être et d'éliminer ceux qui ne le sont pas. En gros méditer c'est voir avec la vue de l'esprit, "réflérir" à un ensemble de choses ou à une seule chose à la fois pour tenter d'y voir plus clair et de nous aider dans nos choix. De nos jours, nous avons constamment l'esprit rempli de pensées, d'idées, de souvenirs, d'images, etc, et ceci toute la journée durant, et il faut bien à un moment ou un autre laisser notre esprit se reposer un peu. C'est là une autre utilité de la méditation.

Voilà la méditation que je pratique, mais avant tout, je veux juste rajouter une chose que je trouve essentielle : La méditation nous permet de nous connecter avec le Tout et d'aller y puiser des infos, celà permet donc également de nous mettre en relation avec d'autres "mondes" et avec des entités.
(je m'en sert pour communiquer avec mon ange gardien). Les ressources de la méditation sont dont quasi infinies.

Like a Star @ heaven LA MEDITATION, RAPIDE ENTREE EN MATIERE

Relaxation, visualisation, concentration, méditation et respiration forment un tout pour réunir les conditions de calme, de paix et de sérénité intérieur qui facilitent les contacts (entre vous et vous ou entre vous et ce que vous recherchez). La méditation est à la portée de tous mais ceux qui ont la faculté de bien se relaxer auront plus de facilité pour mettre cette technique en application. Certains débutants devront etre plus patients, plus persévérants et garder confiance quant aux résultats qu'ils pourront obtenir.

Une méditation bien faite exige un maximum de concentration. Elle permetd'atténuer les effets du stress, fait disparaitre l'agressivité, dissipe l'anxiété et les idées noires, calme l'accélération du rytme cardiaque, favorise le développement des émotions positives et de la créativité, renforce le mental.

Certains imaginent que la méditation s'apparente à une pratique exclusivement en relation avec la religion. En fait, la méditation est tout simplement une méthode de formation de l'esprit extremement proche de la relaxation.

En conclusion, la méditation comme la relaxation permettent de ressourcer le corps et l'esprit en éliminant les soucis de la vis quotidienne.

Like a Star @ heaven LA TECHNIQUE

Tout comme dans le domaine de la relaxation, il n'y a pas un moment ou une heure plus favorable pour entrer en méditation. Certains affirment que le matin est plus bénéfique car l'esprit est encore au repos, mais c'est en fonction de votre disponibilité et en tenant compte de votre environnement familial que vous serez en mesure de programmer le moment le plus favorable.

La méditation doit etre pratiquée de façon tres régulière. Si vous ne pouvez faire cet exercice quotidiennement, essayez de le planifier au moins deux à trois fois par semaine.

Contrairement à la relaxation qui s'acquiert assez facilement compte tenu que le corps s'abandonne en priorité dans une position allongée et confortable facilitant ainsi la détente de l'esprit, la méditation demande plus de temps et d'efforts. En effet, en ce qui concerne cette pratique, le corps doit se relacher dans une position assise et nécessite une certaine concentration. Cette concentration doit conduire à une parfaite libération de l'esprit.

Certains débutants risquent d'avoir quelques difficultés à adhérer à cette pratique. L'esprit à tendance à s'échapper et à suivre le courant des pensées et des habitudes: distrait par une succession de pensées, il ne demeure jamais stable en sa propre essence. C'est la raison pour laquelle il convient d'etre dans un espace qui exclut toute distraction extérieure et de persévérer dans la démarche.

Like a Star @ heaven LA PRATIQUE

Mettez vous à l’aise dans un lieu paisible, calme et tranquille. Peu importe qu’il s’agisse d’une chambre, d’un bureau ou d’un salon, l’essentiel étant de vous sentir bien dans cet espace qui doit vous procurer une sensation de bien-être intérieur. En ce qui concerne la pratique, 2 postures sont proposées, il est très important que vous soyez à l’aise dans la position choisi. Celle- ci doit être agréable et ne provoquer aucune douleur particulière.

1ere posture
Installez-vous dans la position dite du « demi- lotus ». Placez votre jambe droite repliée sur la jambe gauche également repliée, les pieds en extension.

2° posture
-Asseyez vous sur un coussin, les jambes repliées. Basculez le bassin en avant afin que les genoux touchent le sol. Dans cette position, la colonne vertébrale se redresse.

Quelle que soit la position, posez votre main gauche sur la droite, les paumes vers le haut. Ls pouces se touchent et sont dans le prolongement l’un de l’autre. Les deux mains posées sur les cuisses sont en contact avec l’abdomen. Tenez- vous bien droit et dites- vous allez « pousser le ciel avec le sommet de votre tête ». Maintenez la tête bien droite, les épaules relâchées et les yeux baissés. La stabilité de cette posture permet une totale immobilité. La position doit vous convenir et vous ne devez ressentir aucune tension dans l’exercice. Concentrez - vous sur votre respiration qui joue un role essentiel dans la méditation. L'inspiration se doit d'etre longue et profonde en gonflant le ventre. L'expiration doit se faire naturellement en chassant l'air des poumons en poussant avec le ventre. En portant toute votre attention sur la respiration, votre esprit ne pourra pas s'échapper pour vagabonder.



"Notre expiration est celle de l'univers tout entier. Notre inspiration est celle de l'univers tout entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la grande oeuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur absolu."
Kodo Sawaki.


Par Brume

_________________
aide par la voyance et la médiumnité
Like a Star @ heaven http://louvoyance.vpweb.fr Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louvoyance.vpweb.fr
satiliana
Ame de Lune


Féminin
Nombre de messages : 1171
Age : 32
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: LA MEDITATION   Lun 14 Mai - 22:49

Like a Star @ heaven LA MEDITATION DRUIDIQUE Like a Star @ heaven


Ce que je souhaiterai vous présenter ici est une forme de méditation un peu particulière, que l'on nomme la "méditation druidique". On peut en quelque sorte l'associer à la Roue de l'Année, et donc aux différents Sabbats. Le concept est simple : proposer une forme de méditation différente à chaque période de l'année, en accord avec ces périodes. Voici donc un petit résumé de ce qu'est la méditation druidique.

- Samhain, le temps de la récupération

Lors de Samhain, un cycle s'achève et un autre recommence. C'est bien évidemment le temps pendant lequel il est utile de faire le point sur soi, sur l'année ésotérique qui vient de s'écouler etc, mais également et surtout de récupérer pour entamer sainement la nouvelle année qui démarre. C'est également le moment d'accepter nos peurs, nos doutes, de faire des concessions pour recommencer l'année sur des bases saines. Il est bien dit que la peur freine l'évolution, ce serait dommage de devoir la garder en nous lorsque l'on a l'occasion de s'en débarasser ! Pourtant, ce n'est pas en s'innondant de lumière que l'on parvient à chasser le noir, mais bel et bien en prenant conscience de son existence. C'est un peu ce que tente de nous faire comprendre la Déesse Wiccane sous son aspect de "vieille". Elle nous aide à prendre conscience de nos peurs et de nos faiblesses, non pas d'une façon négative et mauvaise mais plutôt pour nous aider à revenir à la lumière.

La méditation de Samhain vous incite donc à faire face à vos peurs et au côté noir qui sommeille en vous pour pouvoir continuer à évoluer sur le plan spirituel. Pour cette méditation, il vous faudra placer une pierre au centre de votre autel, symbole de force et de sagesse ancestrale. Comme l'Arbre de Vie, une pierre dressée est un "axis mundi" qui nous connecte avec les mondes inférieurs et les mondes supérieurs. Préférez donc choisir une pierre qui vous attire, vous ressemble, etc, de préférence trouvée dans la nature plutôt qu'achetée dans un magasin. Vous avez également la possibilité de faire cette méditation en musique, de préférence des percussions. Cette méditation a pour nom la "Chaise de la Vieille". Vous pouvez enregistrer le texte ci dessous pour vous aider à visualiser, ou même demander à une tierce personne de vous le lire. Un peu comme le rituel de vies antérieures proposé sur ce site, il est recommandé de lire doucement, d'une voix monocorde et fluide, et d'éviter les voies aigues. Vous pouvez répéter cette méditation plusieurs fois, voire la faire en plusieurs étapes, et noter au fur et à mesure vos impressions, vos sentiments, etc.

"Il est minuit. Vous vous tenez au pied d'une montagne au Nord. La lueur des étoiles révèle d'énormes rochers répandus sur un paysage rocheux de falaises et de moraines. Il fait très froid ; vous voyez dans l'air glacial la vapeur de votre souffle quand vous expirez. Le silence est profond, mais de temps à autre, il est brisé par le son du vent qui souffle des cimes.

Tandis que vos yeux s'accoutument à la lumière estompée, vous discernez une piste blanche étroite qui serpente parmi les rochers levant, et vous savez que c'est votre chemin. Vous commencez l'ascension difficile de pentes menaçantes, suivant le ruban blanc à peine discernable devant vous, passant de temps en temps par un cairn de pierres marquant le chemin et montrant que d'autres vous ont précédés... Et au bout d'un long moment, ou d'un temps assez bref, ou tout de suite, vous prenez conscience de ce que le sentier vous a conduit à un énorme tas de pierres affectant la forme d'une chaise, gravée de nombreuses spirales, et de cercles concentriques.

C'est la Chaise de la Vieille, et elle est assise ici, vous regardant avec l'oeil qui se trouve au milieu de son front : une énorme vieille femme, avec un visage bleu nuit dans lequel son oeil unique brille comme une étoile. Ses cheveux comme blancs de gel tombent comme des congères autour de son corps. Deux serres de fer émergent de ses robes bleu nuit ; l'une tient un grand marteau de fer. Sur une épaule, perche un hibou avec des yeux de topaze qui ne clignent pas ; à ses pieds est allongé un long loup gris, endormi.

Quand vous l'approchez, elle se lève lentement, et c'est comme une montagne qui se dresse. Elle vous invite à la suivre, et elle vous conduit sur le sol rocheux éclairé par les étoiles du haut d'une falaise. Là, elle vous dit de vous allonger sur le ventre et de regarder par-dessus le rebord. Vous vous retrouvez en train de regarder un tourbillon profond, sombre, bouillonnant, d'où émerge une image... l'image de votre moi Ombre - une partie de vous que vous tenez cachée le plus souvent. Votre moi Ombre peut personnifier votre colère, votre peur, votre jalousie, votre orgueil, ou n'importe quelle partie de vous que vous avez du mal à accepter. Regardez de près cette figure. Observez quels sont les sentiments qui se font jour alors. Maintenant, dites honnêtement à votre Ombre quels sont vos sentiments à son sujet... Et maintenant, prêtez une voix à votre Ombre, et laissez-la répondre... Demandez à votre Ombre ce qu'elle veut vraiment de vous... A nouveau, écoutez sa réponse... Pourquoi veut-elle cela ?... Qu'a-t-elle à vous offrir si vous satisfaites ses besoins ?... Dialoguez de cette façon jusqu'à ce que vous soyez tombés d'accord. Une fois que vous avez conclu un accord, regardez à nouveau votre Ombre et remarquez si elle a changé en quelque façon... Remerciez votre Ombre pour cette rencontre et voyez son image se dissoudre lentement dans le tourbillon.

Et maintenant, les eaux bouillonnantes s'apaisent, et vous regardez dans une surface argentée, calme, qu'aucune ride ne trouble. Vous vous apercevez que vous pouvez la toucher - et ce n'est pas du tout de l'eau, mais une surface dure réfléchissante, et une vieille voix coassante dit, avec une note de dur amusement : "Bienvenue au miroir de ton esprit!"

Vous vous levez et faites un pas en arrière - et vous vous apercevez que maintenant vous ne regardez plus le miroir, mais dans l'oeil profond, semblable à un étang, de la Cailleach, tandis qu'elle s'assoit sur sa chaise de pierre. Et continuer de regarder dans cet oeil, c'est comme regarder dans les vastes étendues du ciel de minuit, illuminé par d'innombrables étoiles... Vous êtes rempli d'un sentiment de calme, de paix, et de bien-être, qui semble durer très longtemps. Progressivement, vous prenez conscience de ce que vous regardez le ciel étoilé, et la Vieille Femme n'est plus là. Sa chaise de pierre est vide, le hibou et le loup sont partis, et vous êtes seul sur un versant venteux de la montagne, avec le vent qui souffle autour de vous. Tandis que vous revenez par l'étroite piste blanche, vous prenez conscience, petit à petit, que vous êtes allongé dans cette pièce, en ce moment, et quand vous atteignez le pied de la montagne, vos yeux s'ouvrent, et vous revenez totalement, vous sentant très éveillé, calme et relaxé".

_________________
aide par la voyance et la médiumnité
Like a Star @ heaven http://louvoyance.vpweb.fr Like a Star @ heaven


Dernière édition par le Sam 1 Déc - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louvoyance.vpweb.fr
satiliana
Ame de Lune


Féminin
Nombre de messages : 1171
Age : 32
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: LA MEDITATION   Lun 14 Mai - 22:51

Yule, le temps du renouveau

Après Samhain qui achève un cycle arrive Yule, apportant avec lui la nouvelle année, et bien évidemment le renouveau qui l'accompagne. Les jours recommencent à se rallonger, le soleil poindra à nouveau à l'horizon. C'est le moment de prendre conscience des cycles qui régissent nos vies, que l'on pourrait ainsi nommer "l'éternel retour". Loin de toutes l'agitation que notre société crée autour de la période de Noël et plus généralement des fêtes de fin d'année, Yule est le moment de se poser un peu, de prendre le temps de s'harmoniser un peu avec la matrice profonde, sombre, du minuit de l'année, pour prendre conscience de cet espèce d'intervalle entre la fin d'un cycle et le recommencement d'un autre. Cette méditation nous invite donc à entrer dans le silence, à nous harmoniser avec la Terre même, pour expérimenter ses mystères et nous préparer à notre renaissance dans la lumière d'un nouveau cycle. Elle a pour nom la "Colline Merveilleuse"

"Fermez les yeux, faites quelques respirations profondes, et portez votre attention au centre calme de vous-même. Vous vous tenez à l'orée d'une forêt, sur une colline, regardant une scène de crépuscule. En bas, les arbres ont cédé la place à une vallée profonde creusée par une rivière, argentée par la Lune naissante qui vogue haut dans le ciel clair. Le reflet de la Lune fait un chemin de pièces d'argent à la surface de la rivière qui coule lentement, également, dans la vallée, mais votre regard ne s'attarde pas de l'autre côté de la rivière, car une plus grande merveille se trouve de l'autre côté de la rivière : un énorme tertre de terre, qui semble être recouvert de cristal, luit dans la lumière perlée comme un miroir terrestre de la Lune même. Autour du tertre, il y a un cercle de petites pierres dressées comme des dents ébréchées.

Vous descendez la colline en direction du tertre, et maintenant vous êtes arrivé au bord d'une rivière, où poussent les jeunes saules... L'eau semble beaucoup plus large que ce qu'elle paraissait vue d'en haut, et, vous avez la déception de vous apercevoir qu'il n'y a pas moyen de la traverser... Mais tandis que vous vous tenez sur le bord de la rivière, répugnant à partir, vous remarquez une brume blanche tourbillonnante qui semble s'élever de l'eau... Et maintenant elle a pris la forme d'une femme avec une longue chevelure tourbillonnante et d'amples vêtements blancs, au côté de laquelle se trouve une vache blanche, faite aussi de brume, mais avec une étoile d'argent brillant sur son front. La dame de la rivière vous demande pourquoi vous êtes venue(e). Réfléchissez mûrement avant de répondre. Quelle est la vraie raison de votre venue en ce lieu? Qu'espérez-vous obtenir de ce voyage? Si votre demande jaillit d'un désir véritable de sagesse, elle s'approchera de vous et vous fera monter sur le dos de la vache blanche, qui fait demi-tour et vous emporte facilement de l'autre côté...

Et maintenant, vous approchez la colline de cristal, et vous atteignez le cercle de pierres. Mais quand vous êtes sur le oint de passer entre deux rochers, un éclair flamboie, et chacun émet une haute flamme, comme une torche, oscillant de droite à gauche, vous barrant le passage, envoyant de grandes ombres mystérieuses que les murs brillants du tertre renvoient. Vous reculez en toute hâte, et maintenant une voix se fait entendre, sifflante comme les flammes mêmes, remettant en question votre droit d'être ici. Et si votre réponse est sincère et courageuse, les flammes mourront et vous laisseront passer...

Vous arrivez maintenant à la porte étroite du tertre... Deux piliers de pierre surmontés d'un troisième forment un passage étroit et noir. Devant la porte, bloquant le passage, se trouve une pierre grise horizontale, complètement recouverte de gravures en spirale. Elle semble émettre une sorte d'électricité, comme si elle était vivante et pouvait vous donner un choc si vous passiez à côté. Tandis que vous vous tenez là, vous demandant que faire, vous prenez immédiatement conscience que les motifs en spirale commencent à bouger. Vous les regardez, et vous perdez la perspective, si bien que vous semblez regarder le mouvement spiralé des galaxies mêmes. Des morceaux de quartz étincellent plus si vous regardez les pierres, en bas, ou les étoiles, en haut. Une voix profonde et sonore, qui semble venir de la pierre même, vous demande pourquoi vous voulez entrer dans la chambre. Répondez bien, et vous serez autorisé à passer...

Et quand vous allez vers l'ouverture noire de la terre, un personnage vêtu d'une robe sort de l'ombre, vous souhaitant la bienvenue. C'est votre Guide qui vient vous escorter, content que vous ayez passé les trois épreuves : l'eau, le feu, et la pierre. Tenant une lanterne pour guider vos pas sur le sol inégal, votre Guide vous conduit à une chambre étroite ; vous devez vous baisser pour y entrer. L'air est confiné, presque chaud. Alors, tout d'un coup, vous vous apercevez que vous êtes entré dans la chambre intérieure, où vous pouvez voir les ombres pâles d'un cercle de gens assis le long des murs... Votre Guide vous fait entrer dans un endroit dans le cercle, puis éteint les lumières... L'obscurité vous enveloppe comme une cape de velours... De temps à autre, il y a un profond bourdonnement tout autour de vous, une psalmodie bourdonnée dans une langue étrange... Parfois, elle est accompagnée par des instruments rythmiques : un tambour résonnant et le son de galets secoués... ou des sons de flûte comme le vent dans les roseaux... Parfois, vous percevez des sons du silence... Parfois, vous avez l'impression de voir des personnages flottant passer devant vos yeux, comme si vous rêviez... images de votre vie dans les années écoulées... Observez-les avec détachement... Laissez-les aller, laissez-les aller...

Et maintenant, quelque chose enfin arrive... Le tambour résonne de façon plus pressante... La psalmodie s'élève... Vous commencez à voir les formes des gens autour de vous et vous réalisez qu'une pâle lumière grise entre dans la chambre... La lumière croissante révèle des gens qui se balancent en rythme... Leur visage exprime une transe extatique, tandis que d'autres sont assis aussi calmes que des statues en méditation profonde... Voyez s'il y a quelqu'un ici que vous reconnaissez... La psalmodie et le tambour vont crescendo maintenant... et au son le plus haut et le plus intense, ils s'arrêtent soudain. Dans le silence, un rayon de lumière dorée, comme une rivière d'ambre liquide, s'écoule par l'entrée de la chambre... La première lumière du Soleil nouveau-né... Lentement elle glisse sur les pierres, illuminant avec son reflet doré les symboles mystérieux gravés sur les murs : spirales, broches solaires, cercles concentriques et formes de diamant... comme représentant des mots sur un livre de pierre qui, s'il était compris, révèlerait les secrets de l'univers... Et maintenant le rayon du Soleil vous a atteint... Il touche vos pieds, votre corps, votre visage... Vous trempez dans la lumière par tous els pores... Vous rayonnez à présent, dans chaque cellule de votre corps... régénéré(e)... rechargé(e)... renouvelé(e)... (longue pause). Finalement, le rayon de lumière s'en va, mais son éclat reste profond dans le coeur de votre être....

... même après son départ, et votre sortie, un par un, vous baissant dans le passage étroit... marchant autour de la pierre aux spirales... au-delà du cercle de pierre... et dehors à la lumière du jour, la lumière d'une année nouvelle... Et vous revenez au présent, ouvrant les yeux, vous sentant pleinement éveillé, rafraîchi, et renouvelé."


Imbolc, le temps de l'Inspiration

D'une certaine manière, Imbolc est le moment de faire partager sa vie spirituelle avec sa vie quotidienne. C'est un moyen d'incarner l'esprit dans ce monde, de rester engagé par rapport à nos croyances. C'est le moment d'agir, d'aider ceux qui en ont le plus besoin, qu'il s'agisse d'humains ou autres. Symboliquement, la lumière reprend ses droits, et apporte avec elle l'espoir et les espérances d'un monde meilleur que nous sommes seuls à pouvoir construire. Pourtant, on atteint pas ce monde sans efforts prolongés, et c'est sans doute cela qui est le plus important et qu'il faut retenir. Cette méditation a donc pour but de nous donner la force d'avancer et de faire de chaque jour une oeuvre d'art. Cette méditation ci a pour nom la "Forge dans la Forêt". Entre Imbolc et Beltane, vous pouvez mettre une grosse bougie blanche sur votre autel, de préférence avec trois mèches (pour représenter le triple aspect de la déesse) qui symbolisera la lumière croissante du début du printemps, mais également la chaleur, la présence, etc.


"Allumez votre bougie. Fixez la flamme pendant quelques instants, puis fermez les yeux. Vous verrez encore l'image de la flamme à l'intérieur de vos paupières. Imaginez maintenant qu'elle devient de plus en plus éclatante, et visualisez-vous vous-même dans un lieu rempli de lumière d'or rouge des flammes bondissantes... Imaginez, en fait, que vous êtes à l'entrée d'une forge dans une forêt, où un feu dévorant rugit, et que devant se tient une femme. Ses cheveux épais, auburn, sont tirés en arrière, mais quelques mèches ondulent autour de son visage. Elle est vêtue de vert foncé, les manches relevées jusqu'aux coudes, révélant des bras blancs et forts. Brigit, car, bien sûr, il s'agit d'elle, se tient au-dessus d'une grande enclume, martelant une plaque de bronze miroitant avec un grand marteau... Elle finit par lever les yeux, et elle vous sourit chaleureusement. Elle a fini sa création, et la tient à la lumière du feu pour que vous voyiez. Quand vous la regardez, elle semble continuellement change de forme: d'abord, on dirait une feuille, puis un globe... et maintenant, elle est devenue une étoile. Brigit émet un rire profond, musical, et lance l'étoile en l'air, où elle navigue dans le ciel nocturne et prend sa place parmi les constellations brillantes...

Et maintenant Brigit se tourne vers vous et demande: Qu'êtes-vous venu ici créer?... Vous lui dites voter vision, qu'elle soit grande ou petite, personnelle, ou concernant la communauté... et elle vous fait signe de regarder le feu. Quand vous regardez dans les flammes, les images se mettent en mouvement, et vous vous voyez au travail, plein d'enthousiasme et de passion tandis que vous faites de votre vision une réalité... Vous et votre création êtes entourés et pénétrés de la lumière dorée de l'inspiration. Brigit est là, aussi, vous regardant avec amour tandis que vous travaillez, vous encourageant et vous emplissant de confiance et de créativité... Si le doute ou la peur apparaît, voyez Brigit qui vous enveloppe de son manteau protecteur : un habit chaud et doux de verdure, qui vous donne un sentiment de sécurité et d'inviolabilité... Maintenant, visualisez-vous avec votre vision devenue réalité, éprouvant un sentiment d'accomplissement et de fierté... Remerciez Brigit de vous avoir montré cette vision, et demandez-lui de vous dire quelle est la première démarche à faire pour réalise... Quand vous avez fini la conversation avec elle, voyez la forge éclairée soudain d'une lumière plus vive, de façon que toutes les formes, y compris celles de Brigit elle-même, se fondent en un épanchement de lumière dorée... Et maintenant, voyez que la lumière est seulement la flamme de la bougie qui se réfléchit dans vos paupières... Revenez lentement dans la pièce... Ouvrez les yeux, et écrivez ce qu'elle a suggéré. Au cours des semaines suivantes, invoquez Brigit pour qu'elle vous aide à garder votre inspiration allumée."

_________________
aide par la voyance et la médiumnité
Like a Star @ heaven http://louvoyance.vpweb.fr Like a Star @ heaven


Dernière édition par le Sam 1 Déc - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louvoyance.vpweb.fr
satiliana
Ame de Lune


Féminin
Nombre de messages : 1171
Age : 32
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: LA MEDITATION   Lun 14 Mai - 22:52

Ostara, le temps de la Réflexion

Contrairement à Imbolc qui nous apportait la force, Ostara est surtout le moment de nous tourner vers la sagesse qui sommeille en nous mais que nous n'éveillons pas assez souvent. C'est le moment de laisser de côté l'activité et le mouvement constant dans lequel nous vivons pour laisser un peu plus de place à la réflexion et à notre intuition. Cette méditation nous aide à prendre conscience de cette intuition, que l'on appelle également parfois la voix de l'ame, la voix intérieure, etc. Cette méditation est donc un moyen imagé de s'abreuver de cette intuition, en allant au puits pour restaurer l'ame assoiffée. C'est pour cela que l'on la nomme "le puits du bout du monde".

"Asseyez-vous devant votre autel, fermez les yeux, prenez quelques profondes inspirations, et détendez-vous. Laissez le souffle vous emmener vers un autre lieu, un autre temps, avant le commencement du temps... Vous êtes dans une plaine, par un Soleil brillant, et devant vous domine un grand mur circulaire de bronze brillant. Vous vous approchez d'une grande porte voûtée, et là, prêt à vous accueillir, se tient un jeune homme de haute taille, vêtu d'un manteau pourpre. Il tient une branche où pendant trois pommes d'or. Il vous fait franchir le seuil, et vous vous retrouvez dans une cour brodée de quatre maisons rondes disposées en carré autour d'un puits, le Puits de Sagesse. Le puits est entouré d'un mur de pierres bas. Cinq canaux traversent l'enceinte de pierres, partant du puits, et véhiculent l'eau au-delà de la cour, jusqu'à d'autres rivières dan lesquelles ils se jettent. Le puits est dominé par un grand Arbre, dont les branches se balancent comme une chevelure à l'invisible vent. De temps en temps, des noisettes à la coque pourpre tombent dans l'eau au-dessous. Un éclair de lumière - et un poisson avec écailles luisantes saute et en attrape une dans sa bouche. On voit ici et là des coques vides flotter sur la rivière.

Le monde est plus vivant ici que ce que vous pouviez imaginer: les couleurs brûlent et vacillent; les sons vibrent comme des cordes pincées, et chacun de vos souffles vous donne le vertige, vous fait tourner la tête, comme si vous inhaliez un élément plus pur... Vous n'êtes pas seul... une procession de pèlerins s'approche du puits en silence. Leurs pieds chaussés de sandales ne font aucun bruit. Un par un, ils s'accroupissent et boivent l'eau dans leurs mains jointes et recourbées... Quand ils se redressent, ils semblent briller d'un éclat intérieur, comme s'ils étaient rafraîchis par l'eau de la vie même...

Et maintenant, c'est votre tour de vous approcher du puits. Vous le faites, et pendant ce temps, vous ne pensez plus à ceux qui vous ont précédé, vous ne prêtez pas attention à ceux qui attendent derrière... Vous êtes seul avec une Présence profonde, immensément tranquille, grosse de vie. Vous vous accroupissez, et vous regardez le bassin calme qui brille d'une douce lumière bleu-vert, reflétant les Arbres qui le dominent. Un poisson brille, comme une ombre juste au-dessous de la surface... Mais tandis que vous continuez de regarder dans l'eau, le reflet des Arbres se dissout très lentement, et vous regardez maintenant des eaux aussi sombres et profondes qu'un minuit... De leurs profondeurs des images émergent, messages de l'âme qui remontent du plus profond de l'intime... Vous pouvez aussi recevoir un présent qui flotte à la surface, pour que vous le preniez.. (longue pause).

Vous pouvez aussi poser des questions au puits... et écouter, quand les réponses émergent des profondeurs... Elles peuvent venir comme des images remontant du puits en tourbillonnant... ou par le truchement d'une voix intérieure ou d'une sensation de connaissance... Permettez-vous de recevoir les réponses... (longue pause).

Remerciez le puits pour ses dons, et maintenant joignez vos mains et buvez... C'est comme boire la lumière même... Une sensation de bien-être profond, calme, vous pénètre quand l'eau vous lave de toutes les blessures du passé, et purifie votre corps et votre mental. Sur des digues sèches oubliées, des graines commencent à germer, et bientôt une végétation luxuriante verdit la terre nue... Avant de partir, vous jetez dans les eaux une offrande aux esprits du puits... et les eaux emportent votre offrande... Et maintenant, il est temps pour vous de partir... Vous vous éloignez du puits, et vous vous dirigez vers la porte de la cour. Quand vous vous en approchez, vous vous tournez pour dire au revoir au jeune guide qui vous a conduit ici. Il se tient près de la grande porte en bois qui s'ouvre sur le château, mais il n'est plus le jeune homme qui est d'abord venu vers vous. Il est maintenant un homme adulte, un roi barbu portant une couronne faite de branches de pommiers, et dans sa main il tient une branche sur laquelle il y a des fleurs et des fruits... Son visage intelligent et bon vous sourit, et vous inclinez votre tête vers lui, sachant qu'il est le gardien du lieu: Manannán, Roi de l'Autre Monde.

Vous franchissez la porte, et après un court instant, la brume magique vous enveloppe à nouveau... Bientôt, tout disparaît, et à mesure que la brume commence à s'éclaircir, vous êtes de plus en plus conscient que vous êtes assis dans cette pièce, en ce lieu, à ce moment, et qu'il est temps de revenir."


Beltane, le temps de la Communion

Beltane est quant à elle le moment de l'amour, mais pas de l'amour phyisique entre deux personnes, plutot d'un amour global à voir comme un sentiment. Le meilleur moyen d'atteindre cet amour est de changer de forme, dans le sens d'un détachement de soi pour s'élever au dela de ce qui constitue notre matérialité quotidienne. C'est d'ailleurs pourquoi cette méditation a pour nom le "Changement de forme". Pour la faire, placez d'abord votre rameau de mai au centre de votre autel pour symbolisre l'Arbre de Vie et la saison fleurie estivale dans laquelle Beltane nous introduit. Si vous n'avez pas de rameau, vous pouveau prendre un bouquet ou meme une simple plante verte.

"Fermez les yeux, et voyez votre conscience à travers la pièce, le sol de la maison, et plus bas, très bas, dans la terre. Prenez conscience de la masse de rochers qui se trouve au-dessous du sol - argile, quartz, grès, granit; le noir, le blanc, le rouge - disposés en bandes minérales, au sombre éclat; cristaux qui brillent comme des étoiles dans les pierres... laissez votre conscience s'unir avec le règne minéral. Vous pouvez choisir de devenir une montagne aussi vieille que la planète même, qui fut au fond des océans, émergeant par d'ineffables forces maintenant apaisées, énormément, intemporellement enracinée dans la terre, sa tête dans les étoiles... ou un minuscule grain de sable, un sur des milliards de milliards, toujours mouvant au gré des marées... ou une pierre... le peuple des pierres est vivant - c'est simplement que leur coeur bat plus lentement que le nôtre...

Maintenant, prenez conscience du règne végétal: algues et forêts de varech, herbes courbées par le vent de la savane, lichens jaunes et oranges sur un rocher dans un bois, figuiers de barbarie, une forêt de chênes, une forêt pluviale fleurie d'orchidées délicates, des plantes grimpantes pleines de fruits... Maintenant, ne faites plus qu'un avec le règne végétal - mousse douce ou verte sur un rocher au bord d'un ruisseau, fraisier des bois, églantier... Qu'est-ce que cela fait d'être caressé doucement par le vent... ou de fendre sa coque et de sentir sa graine tomber sur le sol?

Et maintenant, prenez conscience du règne animal... écoutez les voix de la Nature sauvage: le feulement du tigre, le brame du cerf, le hurlement du loup, le hululement du hibou, le bruit sec des pics-verts, le battement des ailes des oiseaux, le bruit feutré des pattes des félins... Ne faites plus qu'un avec le règne animal, avec le saumon sautant vers l'amont, le renard se glissant dans la nuit, ou le serpent changeant de peau... Ressentez à quoi ressemble votre nouveau corps, et ce que cela fait de ramper, de marcher, de courir ou de voler librement...

Et maintenant, prenez conscience du règne humain... Vous vous tenez sur deux pieds... Notez la différence de sensation: vous pouvez vous dresser comme une pierre, pousser comme une plante, vous mouvoir comme un animal, mais vous pouvez maintenant créer avec votre mental et vos mains, et vous pouvez chanter et danser et rêver dans votre coeur et réaliser ce rêve sur Terre... Et quand vous êtes prêt, ouvrez lentement les yeux et faites revenir votre conscience dans la pièce.

La prochaine fois que vous ferez une promenade dans la Nature, pratiquez le "faire flotter votre conscience" dans les différentes formes que vous rencontrez, d'un brin d'herbe à un nuage dans le ciel. Vous découvrirez que cela non seulement accroît votre appréciation et votre gratitude pour l'univers extraordinaire dans lequel nous vivons, mais vous donne aussi un sentiment d'appartenance, qui agit comme merveilleux antidote à la solitude qui accompagne souvent la vie urbaine."

_________________
aide par la voyance et la médiumnité
Like a Star @ heaven http://louvoyance.vpweb.fr Like a Star @ heaven


Dernière édition par le Sam 1 Déc - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louvoyance.vpweb.fr
satiliana
Ame de Lune


Féminin
Nombre de messages : 1171
Age : 32
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: LA MEDITATION   Lun 14 Mai - 22:54

Midsummer, le temps de la Guérison

A cette époque, l'année est déjà bien entamée, et nombreux sont les obstacles que nous avons du affronter et qui nous ont peut etre affaiblis. Notre progression est parfois difficile, et il n'est pas toujours évident de terminer l'année dans de bonnes conditions. Notre inspiration commence à s'épuiser, on approche lentement de l'automne. On commence à s'égarer, à errer, à vasciller. Heureusement, Beltane est la période clémente pour soigner nos blessures, et ainsi continuer notre voyage jusqu'à Samhain, fin du cycle. Pour cette méditation, que l'on appelle "Voyager vers Avalon", préférez un endroit confortable, avec des coussins par exemple, de façon à pouvoir vous allonger devant votre autel. Avant de commencer, mettez une offrande de fleurs ou d'herbes parfumées sur l'autel au sud, la direction qui correspond à l'été. Un vase de fleurs ou des pétales et des herbes éparpillées, feront également l'affaire. On peut aussi faire brûler un encens floral et mettre un léger accompagnement musical.



"Fermez les yeux, prenez quelques inspirations profondes, et commencez à vous détendre... Laissez le souffle vous emporter vers un autre lieu, un autre temps, avant le commencement du temps...

Vous vous tenez sur un rivage, le regard dirigé vers une île. C'est le soir, et au-dessus de vous, la pleine Lune apparaît. Tout est immobile dans l'air pâle pourpré, et les bruits du soir sont magnifiés... un hibou hulule doucement d'un bois voisin... Clapotis de l'eau à vos pieds... Battements d'ailes blanches de papillons de nuit dans le pourpre crépuscule, et en regardant l'île par-delà les flots, vous voyez qu'elle est à demi-cachée par une brume, et que la Lune brille à travers cette brume, créant une pellicule de blanc autour... lumière opalescente qui semble venir d'un autre monde... Et maintenant de la brume tourbillonnante, vient quelque chose qui se dirige vers vous... c'est un petit bateau, et il glisse rapidement mais sans à-coups vers le rivage, mais il n'y a personne à bord. Il semble animé par une volonté magique propre.

Vous regardez, fasciné, le bateau s'approcher de l'endroit même où vous êtes, sur le bord du rivage, et vous savez, alors qu'il vient mouiller, s'agitant doucement sur l'eau, qu'il est venu pour vous. Vous montez avec légèreté dans le bateau, et vous vous asseyez au milieu du banc de bois, sentant son léger bercement, et puis il se stabilise, tourne, et s'éloigne du rivage, vous emportant sans heurt dans les régions brumeuses de l'île.

D'abord la brise nocturne soulève vos cheveux, mais quand vous entrez dans la brume, une rosée froide vous entoure et vous ne pouvez plus voir. Vous devez faire confiance au petit bateau, croire qu'il sait où il vous amène, avoir foi dans le passage dans l'inconnu... Et maintenant, la brume commence un peu à se lever, puis s'enroule comme un rideau, pour dévoiler la rive de l'île sous la pleine Lune. Une femme est là debout, attendant que le bateau accoste... Elle est grande et droite, vêtue d'habits bleu foncé, et le petit bateau vous conduit là où elle attend.

Quand vous vous approchez d'elle, elle reste silencieuse, et immobile. Son visage est à demi voilé, mais vous pouvez voir dessous des yeux gentils et sages, et elle tend la main, en signe de bienvenue. Puis sans un mot, elle vous fait signe de la suivre. Elle vous conduit à travers des pommeraies aux fruits mûrs et aux fleurs épanouies en même temps, tout argentés par la Lune. Quand vous atteignez le centre de l'île, vous voyez un bâtiment de bois, bas, le temple au coeur de l'île.

Elle vous conduit à travers une petite porte où pend un rideau de petites perles de cristal... A l'intérieur, une lumière d'ambre pâle révèle des bouquets d'herbes et de fleurs suspendus, pour sécher, à des poutres de bois. La dame vous conduit à une paillasse longue, faite, outre la paille, de cuir, et vous vous y allongez. A côté se trouve un petit brasero de cuivre, dans lequel brûle une flamme bleue et dorée... Elle ne parle pas, mais vous sentez qu'elle vous demande de lui faire savoir où, dans votre corps, votre mental ou votre esprit, vous avez le plus besoin de guérison. Et vous y pensez pendant quelques instants... et vous le lui faites savoir.

Elle cueille un grand panier d'osier peu profond et y prend certaines choses: brins d'herbes, racines, pierres scintillantes... peut-être d'autres choses... et elle les dispose sur votre corps là où il est le plus nécessaire qu'elles aillent, peut-être là où vous lui avez dit qu'il y avait un problème, peut-être à d'autres endroits... Remarquez où elle les place... Le parfum des herbes... l'éclat chaud de la flamme... sont très apaisants après la froide traversée en bateau, et vous vous sentez dériver dans un état de demi-sommeil, tandis que la dame prend un instrument à cordes et commence à jouer... de temps à autre elle s'interrompt pour jeter une poignée d'herbes pouvoir dans le feu qui pétille un court moment et remplit l'air d'un parfum doux et lourd... Et les herbes vous induisent dans un état de rêve, et vous vous demandez à demi si vous entendez la dame chanter... et le temps n'existe plus... et vous dérivez, avec un sentiment de grande douceur, de grande paix...

Et après ce qui a pu être un bref moment, une longue période, vous refaites surface, dans l'état de veille, décrivant une remontée en spirale, comme si c'était dans l'eau. Les yeux de la dame vous sourient, et elle vous ordonne de vous lever. Le feu est faible, et une petite brise souffle maintenant par l'entrée basse, agitant le rideau. Elle vous conduit à l'extérieur, et vous avez conscience de vous sentir plus léger, mieux qu'auparavant, comme s'il y avait eu un changement dans la matrice de votre être... Une guérison a eu lieu... Les premiers rayons du Soleil dorent les pommiers, transformant les pommes en or pur... Elle vous reconduit au rivage, où le petit bateau vous attend toujours. Vous remerciez la dame de tout votre coeur, et vous lui dites un tendre au revoir... Puis vous montez dans le bateau, et quand vous avez trouvé votre équilibre sur le siège, il commence à s'éloigner.

Tandis qu'il s'éloigne de l'île, vous regardez en arrière, et agitez les bras, mais elle n'est plus là, et la brume est alors tout autour de vous et vous ne pouvez plus rien voir jusqu'à ce que vous émergiez de l'autre côté... Et maintenant vous glissez le long de la voie d'or du Soleil matinal sur l'eau, et au bout d'un moment, vous vous retrouvez sur le rivage de la terre ferme. Vous descendez, et le petit bateau s'éloigne à nouveau, dans la nuit. Vous inspirez profondément plusieurs fois, et à chaque souffle, vous avez une conscience accrue de votre corps. Maintenant, ouvrez les yeux, éveillez-vous pleinement."


Lammas, le temps du Travail Accompli

De nos jours, dans notre société ou nous ne manquons de rien, il est de plus en plus difficile d'imaginer quelle a été la vie de nos ancêtres, particulièrement en Irlande, lors du "Juillet Affamé", pendant lequel les paysans atteandaient avec impatience et soulagement le moment des récoltes. Lammas marque la fin des récoltes, et donc le retour de la joie. Même si vous ne produisez pas ce que vous mangez, c'est un bon moment pour vous connecter avec ceux qui le font, en visitant des marchés où les fermiers viennent vendre, ou en passant une journée à la campagne, cueillant vos propres fruits, pour en faire des confitures et des tartes. Lammas est aussi, dans notre société moderne, la période de vacances pendant laquelle on prend une pause, on lézarde au soleil, ce qui n'est pas sans rappeler le soulagement de la fin des moissons dont nous parlions plus haut. C'est une période propice pour emagaziner ce que les saisons passées nous ont apporté, de réfléchir sur ce qu'elles nous ont apporté et de se demander comment moissonner notre âme. Cette méditation de Lammas nous invite à tout cela et se nomme "La Colline de la Vision"

[i]"Asseyez-vous devant votre autel. Au centre, placez un calice, une tasse, un chaudron ou un bol, pour symboliser la matrice fertile de la Déesse Terre. On peut aussi la représenter par un panier, particulièrement un en forme de corne d'abondance, rempli de fruits ou de légumes. Si vous les avez fait pousser ou cueillis vous-mêmes, le sens sera encore renforcé.

Fermez les yeux et prenez quelques inspirations profondes. Voyez-vous vous-même monter lentement une colline abrupte au plus fort de l'été... Sentez la chaleur du Soleil sur vos épaules, écoutez le chant de l'alouette au loin dans le ciel bleu et clair... Des abeilles grasses avec du pollen jaune sur leurs pattes bourdonnent de façon endormante parmi les bruyères mauves et blanches... De temps à autre, vous cessez de cueillir les minuscules baies bleu-noir qui poussent parmi elles... Vous en mettez quelques-unes dans votre bouche et vous aimez le petit jaillissement du jus - vous en mettez d'autres dans votre poche, pour plus tard... Maintenant, vous êtes arrivé en haut de la colline, et toute une perspective s'ouvre devant vous. Dans la chaleur miroitante d'août, vous pouvez voir de minuscules champs, villages, tout en bas, et, au-delà, des bois, des collines, et, au loin dans une légère brume bleue, les montagnes et la mer... C'est le paysage de votre vie, et aujourd'hui vous avez une occasion de le saisir d'en haut, pour avoir une image plus grande... de faire une pause et de voir comment votre âme s'y prend pour faire sa moisson, cette année.

_________________
aide par la voyance et la médiumnité
Like a Star @ heaven http://louvoyance.vpweb.fr Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louvoyance.vpweb.fr
satiliana
Ame de Lune


Féminin
Nombre de messages : 1171
Age : 32
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: LA MEDITATION   Lun 14 Mai - 22:54

Regardez vers l'est. Il y a quelques champs nouvellement défrichés; le blé commence à y mûrir. Faites en sorte que de nouveaux espoirs, de nouveaux rêves, de nouvelles idées, qui vous sont échus cette année, génèrent des images. Se développent-ils comme vous le voulez?... Considérez votre vie, et voyez où vous avez visé, si vous visez encore la cible... Qu'est-ce qu'il vous reste à faire?

Maintenant, tournez-vous vers le sud. Voici des champs couverts de blés jaunes, qui arrivent à leur pleine maturité. Qu'est-ce qui porte ses fruits dans votre vie maintenant que vous avez travaillé avec zèle toute cette année?... Qu'avez-vous accompli, comme couronnement des projets créatifs, des cours de formation, des projets professionnels, des relations, des affaires familiales, du travail communautaire, de tout ce à quoi vous vous êtes intéressé?... Comment ces projets se réalisent-ils dans votre vie? Récoltez-vous la récompense que vous espériez?... Êtes-vous satisfait avec des prémices?... Qu'est-ce que vous avez préféré dans la récolte de cette année?

Tournez votre regard vers l'ouest. Voici un champ où le grain est malade, couvert de taches noires et de moisissures et étouffé par les herbes... Considérez les résultats qui ne vous ont pas satisfaits cette année. Demandez-vous de quelle façon vous avez pu, consciemment ou non, contribuer aux choix que vous avez faits... Que pouvez-vous changer pour ne pas recommencer les mêmes fautes, aux semailles prochaines?

Maintenant, tournez-vous vers le nord. Voici un champ prêt à être moissonné. Quelles sont les choses qui touchent à leur fin dans votre vie? Qu'est-ce que vous êtes prêt à laisser partir - ou qu'est-ce qui doit partir, vous le savez instinctivement, même si vous ne le voulez pas?... Une situation ou une relation qui a fait son temps, qui doit être sacrifiée pour ouvrir la voie à une vie nouvelle... Vous pouvez être attristé de savoir que cet adorable champ doré sera bientôt moissonné, mais vous savez que le sacrifice du grain est fait, pour que la vie nouvelle puisse apparaître, une nourriture nouvelle qui vous soutiendra pendant les mois d'hiver...

Et maintenant, vous vous tournez vers le centre de la colline, et de bout devant vous de chaque côté d'une dalle dégrossie, se trouvent le Seigneur et la Dame des moissons. Il est petit, sombre, musclé, avec des cheveux noirs et frisés. Il porte une tunique claire d'étoffe grossière, et ses bras sont nus. Dans une main bronzée, il porte une faucille brillante, courbée. Dans l'autre, il a une épi de blé fraîchement coupé. Elle est une femme forte et belle, avec des cheveux de lin, descendant sur ses fortes épaules. Elle est vêtue d'une robe de lin blanc, piquée de bleuets et de coquelicots, et elle porte un panier tressé, plat, à deux mains. Elle s'avance et lève le panier vers vous, et vous offre en silence le cadeau qui s'y trouve... Ce présent est la récolte faite par votre âme... la récompense de tous vos efforts et travaux de ce cycle. Prenez-le et regardez-le de près; si c'est un don que vous ne comprenez pas, vous pouvez leur demander d'en éclaircir le sens... (longue pause).

Puis vous adressez vos remerciements au Seigneur et à la Dame, et vous sortez de votre poche les baies que vous avez gardées, et vous les mettez sur l'autel de pierre, comme offrande... Et maintenant, portant votre cadeau, vous descendez lentement la colline... vous revenez dans votre vie quotidienne.

Puisse la récolte de vos rêves être vannée par les étoiles!"


Mabon, le temps de la Transformation

L'automne et ses couleurs indique une transformation. Tout change pour se préparer à l'hiver. De même, nous devons nous même nous transformer pour nous préparer à tout cela, pour nous adapter, nous métamorphoser en de nouvelles personnes, enrichies de tout ce que l'année a pu nous apporter. Nous pourrons dès lors nous mettre en chemin vers l'achèvement du cycle, à Samhain. Le nom de cette dernière méditation est le "Chaudron de Cerrydwen".

"Asseyez-vous devant votre autel avec au centre le calice, le bol ou le chaudron. Pensez à quelque qui se trouve dans votre vie, et que vous voudriez transformer. Ce peut être un sentiment, une situation, une relation, une habitude, ou quoi que ce soit que vous voudriez régénérer. Ecrivez-le sur un morceau de papier, que vous gardez sur vous quand vous vous préparez à faire un voyage pour rencontrer Cerrydwen, Mère des Changements.

Vous êtes parmi les roseaux d'une prairie aquatique près du Lac Bala. Un soleil orange commence à se coucher à l'ouest, et des silhouettes de hérons et autres oiseaux aquatiques volent devant son visage, tandis qu'ils cherchent leurs nids par mi les joncs. De l'autre côté du lac, se tapit la masse sombre d'une maison circulaire, avec un toit conique d'où sort un filet de fumée. Circumambulant le lac dextrorsum, vous allez vers la maison, et en vous rapprochant, vous voyez quelqu'un près de la porte - un garçon trapu, aux sourcils noirs, de 14 ans peut-être. Sur son épaule, un corbeau est perché, et vous savez que vous avez devant vous le fils de Cerrydwen, Morfran. Il soulève en silence les peaux qui servent de porte, et vous entrez.

D'abord, vous portez votre attention sur la lumière vacillante et les ombres sur les murs. La lumière changeante révèle des grappes de plantes suspendues au toit de chaume,e t de temps à autre, vous apercevez les étagères sur lesquelles sont posées de précieuses piles de livres, des flacons de verre coloré, et des objets aux formes étranges - vous en reconnaissez certains, mais il y en a d'autres auxquels vous ne pouvez attribuer de nom. Il y a la grande ombre d'un personnage penché, et, portant votre regard au centre de la pièce, vous voyez que c'est celle d'une femme de grande taille et d'âge moyen, qui agite le contenu d'un chaudron fumant. Elle porte une longue robe cramoisie, et deux nattes épaisses, l'une noire, l'autre blanche. A côté d'elle, se tient sa fille, une fille mince d'environ 16 ans, avec des cheveux blonds qui bouclent au-dessus de ses épaules. Cerrydwen se redresse et vous jette un regard direct, bien en face. Elle demande : "Que souhaitez-vous transformer?"; et elle vous fait signe de vous approcher du chaudron. Vous allez vers elle avec le papier sur lequel vous avez écrit votre désir, et elle vous demande de le jeter dans le bouillon fumant.

(Vous prenez alors votre morceau de papier et vous le placez dans un bol, un chaudron ou un calice au centre de votre propre autel. Maintenant, fermez à nouveau les yeux.)

Tandis que le panier disparaît, le liquide contenu dans le chaudron commence à bouillonner, avec un son sifflant. Vous regardez, et vous voyez des bulles se former et éclater à la surface, et des gouttes étincelantes jaillissent. Puis la surface du liquide redevient étale, et Cerrydwen sourit et vous conduit vers le chaudron. La surface est claire est réfléchissante, et vous pouvez y voir des images de la situation transformée... Remarquez ce qui est différent... comment vous agissez... comment agissent les autres autour de vous... ce que vous dites, ce que vous pensez et ressentez... Prenez conscience de la différence d'attitude, de la résonance d'une vibration différente... de parcourir une nouvelle voie d'existence... (longue pause). Alors la fille s'avance, tenant dans ses deux mains un calice d'argent finement ciselé de maintes créatures et oiseaux. Cerrydwen plonge une louche dans le chaudron et verse un peu de la potion dans le calice, et sa fille vous le présente, disant : "C'est l'élixir d'Awen. Puissiez-vous être transformé(e)." Vous buvez le liquide et, immédiatement, vous vous sentez rafraîchi et rempli d'un sentiment d'espérance pour l'avenir et d'un fort engagement à changer positivement.

Et maintenant, il est temps pour vous de partir ; aussi, vous remerciez les deux femmes et vous vous dirigez vers la porte, que Morfran ouvre à nouveau. Tandis que vous sortez, vous redevenez de plus en plus conscient de ce que vous êtes assis(e) ici, en cet endroit, en ce moment, et vous revenez au présent, ouvrant les yeux, vous sentant rafraîchi(e) et éveillé(e)."


Ces méditations sont extraites du livre "Vivre la Tradition Celtique au fil des saisons" par Mara Freeman.[i]

_________________
aide par la voyance et la médiumnité
Like a Star @ heaven http://louvoyance.vpweb.fr Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louvoyance.vpweb.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA MEDITATION   Aujourd'hui à 11:38

Revenir en haut Aller en bas
 
LA MEDITATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meditation sur l'amour altruiste.
» MEDITATION DU 05 MAI 2009
» la meditation
» meditation sur 2 embryons dans le ventre de leur mère.
» meditation à l'abbaye d'orval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Lune Blanche :: L'au delà de la spiritualité, la sagesse, la médiumnité... :: Méditation, sagesse & spiritualité-
Sauter vers: